Association des résidents du Parc Champlain et des environs
Champlain Park and Vicinity Residents’ Association

www.parcchamplainpark.ca
Facebook.com/groups/parcchamplainpark
association@parcchamplainpark.ca

Bulletin – Janvier 2021

Nouveau plan d’urbanisme pour Gatineau

La Ville de Gatineau a approuvé en décembre dernier son nouveau Plan d’urbanisme et la réglementation de zonage correspondante, des documents qui guideront le développement de notre Ville pour la prochaine décennie.  Grâce au travail d’un collectif d’une vingtaine d’associations de résidents de Gatineau dont nous faisons partie, la version révisée et approuvée a été sensiblement bonifiée depuis le début des consultations en février dernier.  En effet, on retrouve des objectifs plus ambitieux pour la protection des milieux humides et du couvert forestier ainsi qu’une volonté plus affirmée de développer des milieux de vie complets, i.e, où les résidents peuvent trouver l’ensemble des services privés et publics de proximité dont ils ont besoin.

Une des principales orientations du Plan vise à augmenter la densification afin de contrer un trop grand étalement urbain, lequel, on le sait, occasionne des coûts élevés de déploiement de divers services municipaux (par exemple, services d’eau et d’égout).

Pour notre quartier, il y a peu de changements.  Les demandes du promoteur pour construire des édifices de plus de 10 étages (jusqu’à 25 étages) au projet Ambassades Champlain ont été refusées. Notre demande de rattacher la parcelle non construite sur le Chemin d’Aylmer et appartenant à la Ville (juste à l’ouest du cimetière Bellevue) au Parc Atholl Doune juste au sud et appartenant aussi à la Ville n’a pas été retenue de même que notre demande de limiter à 3, au lieu de 5, le nombre d’étages permis sur le terrain où est situé la Ferme McConnell. Il nous faudra surveiller de près ces deux dossiers au cours des prochaines années. 

Enfin, notre quartier, comme certains autres similaires, est identifié au Plan comme étant un secteur d’exception, i.e.: non relié aux services municipaux d’eau et d’égout. Le Plan prévoit évaluer la possibilité de desservir éventuellement ces secteurs d’ici 2031 ainsi que la possibilité d’y permettre une certaine densification.  Donc, du long terme et rien de précis pour l’instant mais un autre dossier à surveiller dans le futur. Nous vous invitons donc à consulter l’abondante documentation disponible sur le site de la Ville.  De plus, voici le lien d’une émission de MaTv qui porte sur le nouveau Plan et présente le point de vue d’un conseiller, de l’APCHQ (Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec), et d’une représentante du collectif des associations.

N’hésitez pas à contacter votre association ou encore votre conseiller de district M. Duggan pour toute information additionnelle. Nous envisageons d’ailleurs la possibilité d’organiser une rencontre virtuelle d’information avec ce dernier au cours des prochaines semaines.

Proposition de nom pour le District 5

Le 17 mars 2020, la ville de Gatineau nous annonce que dû à la grande croissance démographique de notre secteur, un nouveau district sera créé dans le secteur Aylmer. Ce nouveau district a été attribué le numéro 5 mais il n’a pas encore de nom.

Pour des raisons historiques ainsi que de l’utilisation du nom Champlain dans tellement de projets dans notre secteur, nous proposons que ce district soit nommé le district Champlain. 

En reculant dans l’histoire de notre beau pays, Samuel de Champlain explora notre région en Mai 1613 pour bût de découvrir un passage vers la Baie d’Hudson et c’est sur ce fameux voyage que Champlain a perdu son astrolabe, qu’il fut découvert près de Cobden, environ 100 km en amont sur la rivière des Outaouais.

C’est en 1924 qu’on rendait hommage à Samuel de Champlain en construisant le pont Champlain qui touche la limite de nouveau district numéro 5.  Ce pont qui fut rebâti en 2002 est probablement le pont le plus utilisé des résidents de notre district. La rue qui donne accès au pont s’appelle aussi Place Samuel de Champlain.

Le nom de Champlain a aussi influencé notre secteur de façon significative dans le choix de nom de développement fait par divers promoteurs depuis plus de cinquante ans. On y retrouve le Parc Champlain, établi en 1967 qui inclut des noms de rue influencés par la vie de Samuel de Champlain. Par exemple, on y retrouve la rue Hélène Boulé, épouse de Champlain, la rue Brouage, ville native de Champlain, Port Royal, première colonie établie en Nouvelle Écosse par Champlain etc.

C’est dans les années 1980 que les promoteurs poursuivent de nouveaux développements tels que les Manoirs de Champlain adjacent au Parc Champlain et aussi le Domaine Champlain, qui est établi à la limite ouest du district numéro 5.

Ce n’est que tout récemment que de grands promoteurs continuent la tradition avec l’introduction du village urbain Ambassade de Champlain.  Ce nouveau secteur, dans le centre du district numéro 5, y comprends aussi des noms de rue reliée à la vie de Samuel de Champlain tel que le nom Bonne Renommée, nom du navire que Champlain utilisa lors de son premier voyage transatlantique vers l’Amérique, ce qu’on nomma plus tard la Nouvelle France.

Finalement, le nom de Champlain occupe aussi un espace dans nos activités de récréation, particulièrement pour la magnifique piste multifonctionnelle du Corridor Champlain. Il ne faut pas non plus oublier le club de golf Champlain situé au centre du district numéro 5.

Le nom de Champlain est donc déjà fermement établi dans notre secteur, et il nous semble évident que le nouveau district numéro 5 devrait avoir ce nom, tout autre nom ne serait qu’un choix lointain de l’image de notre secteur.

Le 5 février, la ville nous annonça que notre proposition ne serait pas retenue par le comité de toponymie et que le nom qui sera proposé au conseil sera le district Mitigomijokan. Téléchargez le communiqué

Procès-verbaux

Le conseil d’administration a décidé lors de sa dernière rencontre, de mettre sur son site internet les procès-verbaux de ses rencontres mensuelles dans le but de mieux informer les résidents. Nous tenons à mentionner que ces procès-verbaux constituent des résumés très succincts des discussions et ne peuvent ainsi refléter tous les détails et toutes les nuances en lien avec les sujets discutés. Ils seront publiés pour la plupart en français. Pour faciliter la tâche des bénévoles du conseil, nous invitons les résidents à se servir des outils de traduction disponibles sur internet au besoin. Si des membres souhaitent des éclaircissements sur un sujet et/ou une décision, nous les invitons à contacter l’association à : association@parcchamplainpark.ca.